top of page
  • Shana

BERNARD BITTLER - "CAHIER N.1"


"Bernard a ainsi commencé à faire ces dessins de manière un peu automatique, tout d’abord un œil, puis le reste venait, sans crayonné, sans préparation, ce qui lui a permis de réaliser des illustrations dans un style entièrement nouveau pour lui, certains personnages « avec des grosses têtes » pouvant faire penser à ce qu’a pu produire également le peintre Marc Ryden." p.5


Ma découverte de l'auteur


Dans le cadre de mon partenariat avec la maison d’édition Humbird & Curlew, je reçois régulièrement ses futures publications en avant-première afin de les chroniquer. La dernière sortie de cette année 2022 a lieu demain et concerne un cahier de dessins réalisés par Bernard Bittler, illustrateur d'autres ouvrages comme "Alix et le Duc" ou le recueil "Connected People".

Je profite d'ailleurs de cette dernière chronique pour remercier encore une fois tous les membres de l'équipe (et les auteur.e.s bien sûr) pour ces premiers mois de collaboration fructueuse.


Mon résumé


Principalement inspiré par les storyboards de Jean-Marc Rochette et le travail de Kim Jung Gi, Bernard Bittler exprime son identité artistique dans un style proche de la dark-féérie. Il remplit aisément les cent-trente pages de cet ouvrage commencé dans le métro et terminé à son domicile lors du confinement lié à la pandémie de Covid-19.


Les points positifs


Bien que je ne sois pas particulièrement experte en graphisme, je possède des goûts assez tranchés et trouve rarement des dessins qui me conviennent. Cependant, lors de ma lecture du livre intitulé "Alix et le Duc" il y a quelques semaines, j'ai été charmée par l'illustration de la couverture, réalisée en réalité par l'auteur de ce cahier.

Dans la première partie, le lecteur découvre essentiellement des personnages féminins, à la limite de l'androgynie et souvent dénudés. J’ai aimé observer ces têtes totalement disproportionnées par rapport aux corps et accompagnées d’attributs actuels comme des piercings ou du maquillage. La plupart des protagonistes possèdent une morphologie animale (poisson, oiseau, etc.) ou tout à fait mystique (spectre, divinité, etc.). Plusieurs symboles reviennent d'ailleurs fréquemment : l’œil, les formes géométriques, les ailes... L'auteur utilise aussi les cheveux et les vêtements comme point de départ pour l'élargissement des perspectives et son expansion artistique.

J'ai également beaucoup apprécié le décor et la mise en contexte qui accompagnent les illustrations et leur donnent de la profondeur. Les éléments astraux reviennent régulièrement, tout comme les composantes de l'eau et de l'air ainsi que la notion de dualité. En outre, ces dessins se présentent dans une palette monochrome, à l'exception de quelques touches de bleu ou de jaune. Cette absence de couleurs ajoute un côté sombre et inquiétant à ce cahier aux figures étranges.

Dans la seconde partie, les personnages s'animent en suivant un fil conducteur, bien qu'aucun scénario précis n'ait été imaginé pour eux. Les planches individuelles de la première partie sont vite remplacées par une histoire éthérée et troublante, laissant son interprétation libre au lecteur. De mon côté, j’ai été totalement fascinée par cet enchaînement de bulles que j’ai dévoré en quelques minutes.


Les points négatifs


Comme indiqué précédemment, je ne suis pas une grande amatrice d'art mais ces dessins m'ont dans l'ensemble beaucoup plu.


La durée de ma lecture


Une grosse demi-heure.


Ma note


Des illustrations au style affirmé et inédit : 4/5.


Informations de publication


2022, Humbird & Curlew, Arts & Curlew, 136 pages, ISBN 9782493227072.


Partenariat avec la maison d'édition H&C


En savoir davantage sur Humbird & Curlew : https://h-c.info/hc


Le catalogue Arts & Curlew : https://h-c.info/ac-cat-pb



La page de l'auteur : https://h-c.info/ari

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page