• Shana

CAMILLA LÄCKBERG - "ERICA FALCK ET PATRIK HEDSTRÖM, TOME 1 : LA PRINCESSE DES GLACES"

Dernière mise à jour : 25 nov.


"Les yeux du cadavre étaient fermés, acte charitable, mais les lèvres scintillaient d'un bleu vif. Une fine croûte de glace couvrait le torse et dissimulait entièrement le bas du corps. Le bras droit, mou et strié de sang, pendait sur le bord de la baignoire et les doigts trempaient dans la flaque de sang coagulé par terre. Une lame de rasoir était posée sur le bord de la baignoire. L'autre bras était visible seulement au-dessus du coude, le reste étant caché sous la croûte de glace." p.17


Ma découverte de l'auteure


En ce moment et depuis quelques temps, les polars nordiques ont la cote. Caractérisés par des personnages acariâtres et des femmes fortes, ces romans policiers s'inscrivent sur fond de critique sociale. Ils permettent aussi de découvrir une culture différente au fond pas si éloignée de la nôtre. C'est grâce à ce mouvement que j'ai pu entrapercevoir le talent de Camilla Läckberg, auteure suédoise à succès.

Son premier thriller met en scène Patrik Hedström et sa future compagne, Erica Falck, sur la piste d'un meurtrier maquillant ses crimes en suicides.


Mon résumé


De retour dans son village natal, Erica Falck découvre le cadavre de son ancienne meilleure amie, Alex, dans une baignoire gelée. La thèse du suicide tombe rapidement à l'eau suite à la découverte de traces de somnifère dans son organisme.

Entre ses problèmes familiaux, sa relation naissante avec un policier du commissariat local et l'écriture de son nouveau roman, Erica se joint également à l'enquête.

Quand un ami d'Alex est retrouvé pendu, celle-ci s'accélère.

Mais quel est le lien entre cette folie meurtrière et la disparition, il y a vingt-cinq ans, de l'héritier de la famille Lorentz ?

ATTENTION SPOILER : après toutes ces années, Alex voulait dénoncer les violences sexuelles infligées par Nils Lorentz lorsqu'il enseignait dans son école. Avec deux de ses amis, victimes également, Alex a en réalité tué le fils prodigue.

En revanche, certaines personnes préfèrent ne pas voir ce secret déballé au grand jour...


Les points positifs


Avec les chapitres en italique, le lecteur pense découvrir les pensées du tueur. Seulement, il n'en est rien. Cet artifice le laisse dans le flou quant à l'identité du meurtrier jusqu'aux dernières pages du livre.

En outre, de nombreuses histoires se télescopent autour de l'enquête policière : l'entente au sein du commissariat, la relation entre Erica et Patrik, celle entre Erica, Anna et Lucas et l'histoire de Dan. Ces changements fréquents coupent le rythme assez plat des recherches policières. Les pièces du puzzle se dévoilent aussi à travers ces récits divers. De longues descriptions finissent de nous plonger dans l'ambiance hivernale des pays nordiques.

Enfin, j'ai trouvé le procédé littéraire utilisé par Camilla Läckberg très intéressant. De fait, elle imagine le meurtre de l'ancienne meilleure amie d'Erica Falck, écrivaine, qui elle-même écrit un livre sur ce crime... C'est très juste.


Les points négatifs


Même si l'histoire est bien ficelée et très diversifiée, j'ai constaté quelques longueurs dans l'enquête policière. Il s'agit bien là du polar nordique, mais la différence avec les autres thrillers que je lis habituellement est plutôt rude. En effet, les chapitres sont très longs et il n'y a pas de séparation entre les diverses scènes.


La durée de ma lecture


Huit jours.


Ma note


Une super découverte : 4/5.


Informations de publication


2012, Actes Sud, Babel Noir, 512 pages, ISBN 978-2-330-00656-3.

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout