• Shana

DONATO CARRISI - "MILA VASQUEZ, TOME 1 : LE CHUCHOTEUR"

Dernière mise à jour : 25 nov.


"Elle s'était tournée et l'avait vu. Cet homme souriant qui venait à sa rencontre n'avait pas un visage familier. Mais il l'avait appelée par son nom, et elle avait pensé que s'il la connaissait il ne pouvait pas être dangereux. Pendant qu'il avançait vers elle, elle avait essayé de comprendre qui il était. Il avait accéléré le pas pour la rejoindre, elle l'avait attendu. Ses cheveux... ils étaient bizarres. Ils ressemblaient à ceux d'une poupée qu'elle avait petite. On aurait dit un postiche." p.170


Ma découverte de l'auteur


Donato Carrisi est un auteur italien prolifique avec à son actif douze livres, deux films, six scénarios télévisés et sept pièces de théâtre. "Le chuchoteur" constitue le premier tome d'une série de romans dédiée à Mila Vasquez.

Malgré un succès retentissant à sa sortie en 2009, ce thriller n'a atterri entre mes mains qu'une dizaine d'années plus tard. La promesse d'un best-seller et les conseils de ma maman ont fait pencher la balance en sa faveur.


Mon résumé


Quelques jours après la disparition de cinq fillettes, un cimetière de six petites tombes est repéré dans la forêt : chacune contient un de leurs bras gauches. Le groupe d'enquêteurs constitué autour de Goran Gavila, criminologue, fait appel à Mila Vasquez, spécialiste des disparitions, pour deviner l'identité de la dernière fillette encore en vie.

Quant au chuchoteur, il met en lumière les méfaits de plusieurs de ses "disciples" via une mise en scène élaborée pour la découverte de chacun des petits cadavres. En revanche, quand le cinquième corps se retrouve dans le bureau des enquêteurs, l'équipe entière implose. Lequel d'entre eux est-il visé ?

ATTENTION SPOILER : et si tous les membres de l'équipe avaient un secret bien caché ? Une chose est sûre : après ces recherches, ils ne seront plus jamais réunis pour investiguer.


Les points positifs


Le roman, composé de phrases courtes insérées dans de longs chapitres, se déroule sur un mois. Néanmoins, en réalité, le suivi de l'enquête est spontané et rempli de rebondissements, sans parler des derniers chapitres haletants et captivants...

De plus, j'ai beaucoup apprécié la dynamique de la brigade et le feeling présent entre Mila et Goran, même si leur pseudo-relation d'une nuit n'apportait rien à l'histoire. L'implosion finale de l'équipe, surprenante et totalement inédite, m'a également beaucoup plu. Toutes les révélations restent logiques et les enchaînements fluides.

En addition, Donato Carrisi se joue du lecteur. Effectivement, ce dernier pense, à priori, que les parties en italique dépeignent la captivité de la sixième fillette alors qu'il s'agit en fait de celle de Mila. Il trouve aussi de nombreuses informations sur les tueurs en série ou le déroulement d'une enquête policière ainsi que des comptes-rendus de prison qui constituent la dernière pièce du puzzle.

Avec un court épilogue, la fin ouverte laisse bien entendu présager une suite.

Les points négatifs


Les chapitres, assez longs, cassent légèrement le rythme de lecture.


La durée de ma lecture


Deux jours.


Ma note


Un réel coup de maître : 5/5.


Informations de publication


2011, Le Livre de Poche, Thrillers, 576 pages, ISBN 978-2-253-15720-5.

150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout