• Shana

GARDNER MCKAY - "TOYER"

Dernière mise à jour : 21 janv.


"Los Angeles. 8 août. Dans un courrier exclusif reçu à l'Herald, Toyer, s'adressant à Sara Smith, une correspondante du journal, affirme qu'il n'agressera plus de femmes au hasard comme il l'a fait au cours de l'année passée à travers le comté de Los Angeles. Il n'y aura plus de victimes. Un soupir de soulagement collectif peut être entendu dans tous les quartiers de la ville..." p.371


Ma découverte de l'auteur


Je dois admettre avoir découvert Gardner McKay totalement par hasard dans une brocante (en témoigne mon livre corné, légèrement jauni et abîmé).

Par la suite, en me renseignant sur Internet, j'ai appris que l'auteur était en réalité un acteur américain plutôt célèbre pour son rôle dans la série "Aventures dans les îles".

"Toyer" est son unique roman, publié deux ans avant sa mort.


Mon résumé


Maude Garance, physiatre, s'occupe des victimes d'un criminel aux méthodes particulières. En effet, Toyer (le "joueur") drogue de jeunes femmes puis leur sectionne les fibres nerveuses à la base du crâne, les plongeant dans un coma irréversible.

En parallèle, le criminel envoie des lettres à une journaliste du nom de Sara Smith. Celle-ci convainc Maude, d'abord réticente, d'entamer une correspondance avec Toyer via des articles publiés dans son journal local.

Après quelques échanges courroucés, Toyer finit par remercier Maude pour son aide : il a trouvé l'amour et arrête ses méfaits. Cependant, Sara et elle n'y croient pas une seule seconde et tentent de communiquer avec sa mystérieuse petite amie...

ATTENTION SPOILER : ...qui n'est autre que Telen, la cousine éloignée de Sara. S'ensuivra un troublant face à face entre Maude et Toyer où celui-ci passera, sans s'en apercevoir, de chasseur à proie.


Les points positifs


Le roman se divise en quatre parties : le prélude, le commencement, le milieu et la fin. À partir de la seconde, le récit est séparé en chapitres courts et accrocheurs correspondant au point de vue de divers personnages : Toyer, Sara, Maude, Telen, etc.

Cette alternance permet une meilleure compréhension de leur personnalité et surtout l'apparition d'empathie (également pour Toyer, aussi étonnant que cela puisse paraître).

En outre, le lecteur constate le mode opératoire du criminel aux côtés de la neuvième victime. Ensuite, de petits morceaux de l'histoire lui sont dévoilés via le texte, les articles du journal et les échanges de Toyer avec Sara et Maude.

Au final, je suis agréablement surprise de la qualité du fond et de la forme de ce thriller écrit il y a plus de vingt ans. L'histoire est plausible, cohérente, originale et le texte extrêmement bien rédigé.


Les points négatifs


Gardner McKay se plaît parfois à décrire les procédures médicales réalisées à l'hôpital et/ou par le docteur Garance. Néanmoins, ce jargon est peu compréhensible pour les personnes extérieures au milieu.

De plus, j'ai été plutôt déçue du manque de considération exprimé à l'encontre de Maude par les différents personnages masculins, notamment avec sa mise à pied et les "insultes" du procureur adjoint Meyerson.


La durée de ma lecture


Six jours.


Ma note


Une agréable surprise : 3.5/5.


Informations de publication


2013, Pocket, Thriller, 768 pages, ISBN 978-2-266-22708-7.

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout