• Shana

JEAN-CHRISTOPHE GRANGÉ - "LA TERRE DES MORTS"


"Elle était devenue avocate, experte du crime et du mensonge, spécialiste de la loi et de la meilleure façon de la contourner. Pas pour défendre les criminels mais pour passer aux actes elle-même.

Elle voulait tuer son père biologique.

Elle voulait tuer sa progéniture.

Elle voulait se tuer elle-même." p.635


Ma découverte de l'auteur


Aujourd'hui, je vous présente ma référence en matière de thrillers ainsi que mon auteur préféré en une seule et même personne : Jean-Christophe Grangé.

En effet, son œuvre constitue la seule collection complète et (vraiment) précieuse de ma bibliothèque. Cet écrivain français possède un réel talent et apporte toujours une touche inattendue à ses romans.


Mon résumé


Stéphane Corso, chef du groupe 1 de la brigade criminelle, enquête sur des meurtres abjects : deux effeuilleuses et un dealer tués selon un mode opératoire bien spécifique.

Ses investigations le mènent rapidement vers le milieu du porno organique et du BDSM hardcore. Corso y découvre un lien entre les trois victimes en la personne de Philippe Sobieski, violeur et tueur reconverti en peintre à succès après sa sortie de prison.

Lors de son procès, de nombreux éléments tendent à innocenter puis incriminer Sobieski. Même son avocate retorse, Claudia Muller, ne parvient pas à lui éviter la prison, où il se suicide en clamant son innocence.

ATTENTION SPOILER : plus tard, le corps de l'avocate est retrouvé dans les mêmes circonstances que les trois premiers. Sauf que certaines pièces du puzzle ne collent pas... Sobieski était-il innocent ? Corso découvrira à ses dépens que la culpabilité peut revêtir de nombreuses formes.


Les points positifs


Le récit se déroule sur plusieurs années et se divise en trois parties : l'enquête policière, le procès et les révélations finales. Malgré cet étalement de la temporalité, les six-cent-cinquante pages du livre défilent à une vitesse folle : le lecteur veut absolument connaître la suite, et vite ! Les chapitres courts, d'environ sept pages, présentent une numérotation continue en dépit des changements de parties.

En outre, l'écriture crue, parfois à la limite du vulgaire, mime la manière de s'exprimer de certains personnages. Cela les rend plus vivants et réalistes. De plus, Grangé possède un immense savoir : mots arabes, prises de karaté, organismes policiers, positions BDSM, peintres, lieux... Que de découvertes pour le lecteur !

Finalement, d'autres histoires secondaires se mêlent à l'enquête de Corso, dévoilant petit à petit de nouvelles connexions et imbrications possibles tandis que la lettre de Claudia résout les dernières énigmes.


Les points négatifs


L'affichage de la vie privée de Corso m'a semblé peu cohérent dans ce livre. Effectivement, même si son passé et sa situation actuelle justifient son comportement, la bataille pour la garde de son fils tient une place prépondérante dans la première moitié du roman avant de disparaître totalement.


La durée de ma lecture


Trois jours.


Ma note


Un thriller purement diabolique : 4.5/5.


Informations de publication


2019, Le livre de Poche, Thrillers, 672 pages, ISBN 978-2-253-25993-0.

167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout