• Shana

JODIE QUOYELO - "IL LE FALLAIT"

Dernière mise à jour : 31 mai


"Si le véritable Monstre se révélait bel et bien la nuit, il trouvait davantage refuge à l'intérieur de son lit qu'en dessous. Elle avait déjà essayé de faire semblant de dormir, de simuler un mal de ventre ou de tête, d'implorer la clémence, de pleurer, de ne rien dire et c'est au final cette dernière option qui, sans démontrer son efficacité, fut celle choisie en définitive par Marie." pp.120-121 (e-book)


Ma découverte de l'auteure


Toujours à la recherche de nouvelles lectures, j'ai été plutôt intriguée par le résumé proposé par Jodie Quoyelo pour son premier livre : "Il le fallait". Celui-ci promettait un viol, deux versions de l'histoire et trois destins bouleversés. Ni une ni deux, je me suis lancée dans ce thriller rassemblant effectivement tous les codes d'une intrigue réussie.


Mon résumé


Un matin, Marie Grandeau se décide à porter plainte contre son professeur principal pour viol. Un véritable ouragan balaye alors la caserne Auvare de Nice : la victime n'est autre que la fille du commissaire général et la filleule du capitaine Galland.

Cependant, malgré les diverses pressions exercées, le professeur de littérature continue de clamer son innocence et son incompréhension. Aidé de sa sœur avocate et de son ex-compagnon policier tout juste de retour, il réalise bien vite qu'il se trouve au plein milieu d'un coup monté visant à mettre au jour le véritable coupable du viol.

ATTENTION SPOILER : le professeur s'en sortira-t-il indemne ? Le monstre sera-t-il finalement mis derrière les barreaux ? Avec quelles conséquences pour les personnes impliquées ?


Les points positifs


Ce premier roman contient quatorze chapitres numérotés d'environ vingt pages. Chacun d'eux commence par une courte citation en rapport avec l'intrigue et se fragmente en paragraphes grâce à deux types de séparations : des pointillés pour les déclarations de Marie et des étoiles pour les voyages dans le temps et l'espace. Des indications temporelles aident également le lecteur à naviguer au sein du récit et des différentes histoires annexes.

J'ai aussi beaucoup apprécié le dédoublement de l'enquête, à la fois avec le viol de Marie mais aussi avec la mort du frère de Paul. Ces deux personnages, avec William, constituent le noyau dur du livre et jouent un rôle extrêmement important dans le déroulement de l'histoire. Les fréquentes incursions dans leur passé leur donnent d'ailleurs beaucoup de profondeur et de cohérence.

Finalement, Jodie Quoyelo ménage le suspense concernant l'identité du violeur jusque dans les toutes dernières pages. Le lecteur se trouve face à de nombreux coupables potentiels et la révélation finale ne manquera pas de le surprendre.


Les points négatifs


Le système de notes de bas de page et la structure de certaines phrases manquent de lisibilité. J'ai en outre décelé quelques erreurs orthographiques.


La durée de ma lecture


Deux jours.


Ma note


Un thriller aux innombrables retournements de situation : 4/5.


Informations de publication


2022, Auto-édition, -, 236 pages (e-book), ISBN 978-2-493676-00-9.

165 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout