• Shana

KOETHI ZAN - "LA LISTE DE NOS INTERDITS"

Dernière mise à jour : 21 janv.


"Les premiers trente-deux mois et onze jours de notre captivité, nous étions quatre dans ce sous-sol. Et puis, tout à coup et sans crier gare, nous n'étions plus que trois. Même si la quatrième ne faisait pas de bruit depuis des mois, la pièce est tombée dans un silence de mort après son départ. Longtemps ensuite, nous sommes restées sans parler, sans bouger, dans l'obscurité, chacune se demandant laquelle serait la prochaine dans la boîte." p. 11


Ma découverte de l'auteure


J'ai découvert cette auteure en cherchant de nouveaux thrillers sur Babelio. Elle n'est d'ailleurs pas très prolifique puisqu'elle n'a publié que deux livres jusqu'à présent.

Bien que la concurrence soit plutôt rude, la quatrième de couverture m'a tout de suite attirée. Et je suis loin de regretter mon choix !


Mon résumé


Depuis leur plus jeune âge, Sarah et Jennifer élaborent une liste de choses à ne pas faire afin de rester en sécurité. Mais, un soir, après une fête universitaire, elles appellent un taxi. Et là, leur vie bascule : le chauffeur les drogue et les enferme dans une cave avec deux autres jeunes filles. Rapidement, Jennifer meurt. Les trois autres subissent, pendant cinq ans, différentes tortures physiques et psychologiques, notamment sur le chevalet.

Treize ans plus tard, Sarah vit recluse dans son appartement et tente d'oublier son traumatisme. Sauf que Jack Derber, leur tortionnaire, demande une remise en liberté conditionnelle. Les trois rescapées se lancent alors à la recherche de Sylvia, la femme que ce monstre a épousé en prison, pour cerner ses véritables intentions.

ATTENTION SPOILER : de retour sur le lieu de leur séquestration, elles s'apprêtent à rencontrer Sylvia, qui les connaît depuis leur évasion, il y a plusieurs années. Qui est-elle vraiment ? Et pourquoi rentre-t-elle dans le jeu de Derber ?


Les points positifs


La longueur des chapitres est calculée en fonction des moments importants de l'histoire. Variable, elle intensifie le rythme de lecture ou permet au contraire de faire une pause après un élément crucial. L'écriture est bien fluide.

Au début du roman, il est très intéressant de naviguer entre le passé et le présent. Cela permet au lecteur de voir simultanément la cause et la conséquence des actions des personnages dans la cave. Les pièces du puzzle se mettent progressivement en place.

Ce livre est empreint de tension et développe particulièrement la notion du syndrome de Stockholm : dans le passé avec Sarah et les autres jeunes filles, mais aussi dans le présent grâce à Sylvia.

Finalement, l'impression de déjà-vu qui émane de la scène finale est un énorme plus pour l'histoire. Tous les fils se dévoilent peu à peu sans tomber dans la surenchère ou le larmoyant.


Les points négatifs


Habituellement, je ne suis pas une grande fan des romans écrits à la première personne. Cependant, il est assez agréable de se retrouver à la place de Sarah, qui possède une personnalité complexe et étayée.

Les moments passés dans la cave ne sont décrits qu'au début du roman. Ils s'estompent ensuite pour laisser place au présent, ce que j'ai trouvé légèrement dommage.

La fin marque aussi, pour ma part, une petite déception. En effet, j'ai trouvé le dénouement surprenant mais un peu facile.


Ma note


Un très bon roman que je vous conseille : 4/5.


La durée de ma lecture


Cinq jours.


Informations de publication


2017, Pocket, Thriller, 384 pages, ISBN 978-2-266-27958-1.

143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout