• Shana

MARC LAINE - "DÉMONS"


"Voilà comment tout avait commencé. L'immonde mégère lui servant de mère l'avait plongé dans un univers insoutenable où ne devaient régner qu'horreurs et cruautés. Un monde coupé du nôtre, sans surveillance, sans barrière, où les travers de ces futurs pervers avaient pris naissance et pu s'alimenter de l'innocence et des peurs d'un être rendu fragile par le délaissement d'une marâtre indifférente." p.528

Ma découverte de l’auteur

Marc Laine fait partie de ces auteurs découverts sur Babelio lors de mes nombreuses recherches. Comme Franck Thilliez avant moi, j’ai été attirée par ce nouvel écrivain lauréat du prix VSD du polar et me suis lancée dans la lecture de son premier roman.


Mon résumé


Le lieutenant Maxime Delonge, membre de la brigade judiciaire d'Avignon au passé profondément trouble, enquête sur des meurtres particulièrement atroces : le cadavre d'un ancien prisonnier suspendu à un croc de boucher, un responsable commercial désossé dans une benne à ordures, un prêtre torturé à mort... Et malgré toute cette violence, aucun indice ni suspect.

Épaulé par Stéphanie Grappe, envoyée en renfort, Maxime traque ce meurtrier jusque tard dans la nuit, en arpentant les rues de sa ville. Lorsque la police identifie un nouveau corps empalé dans une voiture, les pièces du puzzle commencent enfin à s'aligner.

ATTENTION SPOILER : et si la solution était sous leur nez depuis le début ?


Les points positifs


Le récit se compose de chapitres numérotés d'une quinzaine de pages et d'un court épilogue montrant la situation des personnages une fois l’enquête bouclée. Celle-ci s'étend sur deux semaines, comme le prouvent les indications temporelles parfois présentes en début de chapitre. Le rythme de lecture est effréné, avec très peu de temps morts, et l'écriture fluide.

De plus, l'auteur utilise l'italique pour exprimer les pensées de Maxime, Stéphanie et du tueur, tout en lui laissant son anonymat. Cela permet de mieux s'identifier au duo d'agents et de participer à la recherche du criminel à leurs côtés.


Les points négatifs

Durant ma lecture, j'ai eu un désagréable sentiment de surenchère : des meurtres toujours plus horribles, des policiers toujours plus abîmés et hantés par leur passé, des pistes toujours plus trompeuses...

En outre, je n'ai pas réellement apprécié l'histoire d'amour naissante entre Maxime et Stéphanie. Son rôle de "sauveuse" face à la noirceur de son coéquipier ne m'a pas convaincu. Encore une fois, cela m'a semblé trop stéréotypé et m'a empêchée de rentrer totalement dans l'histoire.

La durée de ma lecture

Neuf jours.

Ma note


Un thriller agréable mais rapidement oublié : 3/5.

Informations de publication

2016, Pocket, Les nouveaux Auteurs, 566 pages, ISBN 978-2-266-28165-2.

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout