• Shana

MAY DARMOCHOD - "LA DERNIÈRE NAVETTE, TOMES 1 & 2 : LA LOTERIE & LA TERRE PROMISE"

Dernière mise à jour : 25 nov.


"Nous avons négligé notre planète, il y a déjà bien longtemps. La Terre est polluée, les ressources sont insuffisantes, l'homme est condamné tout comme les quelques espèces d'animaux qui restent." p.16 (e-book)


"Il y a une forte odeur de soufre. Des quintes de toux me secouent. Je remonte le foulard, sur le bas de mon visage, et avance à tâtons." p.115


Ma découverte de l'auteure


"La dernière navette" est une saga dystopique créée par May Darmochod il y a bientôt deux ans. Cette future trilogie me faisait de l’œil sur SimPlement depuis quelques semaines, alors je me suis lancée dans l'aventure !

Je remercie énormément l'auteure française pour l'envoi électronique du premier tome, "La loterie", et l'envoi physique du second, "La terre promise". Son petit mot d'accompagnement m'a également beaucoup touchée.


Mon résumé


La Terre, polluée à l’extrême et vidée de ses ressources, ne promet plus aucun épanouissement pour l'homme. En revanche, Alitea, planète présente dans un autre système solaire, semble idéale pour la survie de l'humanité.


Celle-ci embarque sur trois vaisseaux spatiaux où les lits valent de l'or et se remplissent rapidement par des scientifiques, militaires et bourgeois. Ne restent que quatre places pour lesquelles le gouvernement organise une loterie. Ainsi, Tanaïs, Livia, Lélio et Manoï gagnent leur ticket pour la vie. Sauf que ce dernier reste au sol avec Aden, un proche de Tanaïs, où il tente de survivre et de trouver un autre moyen pour rejoindre Alitea.

ATTENTION SPOILER : y parviendra-il ? Et comment se déroulera le voyage pour les autres gagnants ?


Lorsque la navette atterrit bien plus tôt que prévu, les passagers constatent de suite que quelque chose ne tourne pas rond : enfermés à l'intérieur, un gaz toxique les assaille depuis la soute. De plus, certains éclaireurs ne rentrent pas après la première exploration.

Par ailleurs, la quête de Manoï et Aden paraît bien plus compliquée qu'ils ne l'avaient imaginée.

ATTENTION SPOILER : Alitea est-elle aussi accueillante que prévu ? Pourront-ils tous y arriver sains et saufs ?


Les points positifs


Avant tout, j'ai trouvé l'univers construit autour de l'histoire très intéressant. L'auteure ne se contente pas de placer son décor mais le fait vivre, notamment grâce au schéma initial de présentation des personnages et à leur "bulle" de parole en début de chapitre.

Les deux romans chorals alternent justement le point de vue des quatre jeunes adultes dans un ordre bien précis. Numérotés et titrés, les chapitres s'étendent entre deux et six pages pour le premier volet et entre deux et onze pages pour le second.

En outre, l'écriture à la première personne permet au lecteur de découvrir les pensées de héros totalement différents en termes de caractère, de milieu d'origine, de croyances, de situations économique et familiale et de réactions aux divers événements. Cela donne du relief au récit et à l'intrigue quant à la cohésion d'un groupe totalement disparate.

Enfin, l'idée de laisser un des gagnants sur Terre m'a semblé vraiment appropriée pour apporter plus de tension et éviter un huis clos trop réducteur.


Les points négatifs


Au départ, le style d'écriture paraît hésitant et un peu lourd en raison des coupures de phrases aléatoires. Cela empêche une lecture fluide de longs paragraphes sans interruption. J'ai également décelé quelques erreurs orthographiques.

Néanmoins, le style s'allège et s'améliore grandement dans le deuxième tome.


La durée de ma lecture


Un total de quatre jours répartis de manière égale pour les deux lectures.


Ma note


Un début prometteur : 3/5.


Informations de publication


2021, Auto-édition, -, 164 pages (e-book), ISBN 979-8473136463.

2021, Auto-édition, -, 232 pages, ISBN 979-8483913467.

120 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout