• Shana

MAY DARMOCHOD : "LA DERNIÈRE NAVETTE, TOME 3 : LA COLONIE"


"J'ai l'impression que nous avons quitté l'enfer, ici tout est tellement vert, tellement beau. Ça n'a rien à voir avec la zone de notre atterrissage. Je m'étais donc trompée, à moins que ce ne soit qu'un leurre. Je regarde autour de moi, au loin, les arbres qui s'élèvent dans le ciel. Ils brillent sous les rayons dorés, leurs reflets vont du vert au bleu. C'est étrange, c'est magnifique et captivant." p.147


Ma découverte de l'auteure


Grâce à la plateforme d'échange Simplement Pro, j'ai découvert, il y a maintenant huit mois, la saga dystopique de l'auteure française May Darmochod. "La dernière navette" se compose de trois romans dédiés chacun à une étape du voyage interstellaire : d'abord la sélection des colons, le périple dans l'espace et, finalement, l'arrivée sur Alitea.

Je félicite d'ailleurs l'auteure pour ce cycle parfaitement bien clôturé et la remercie énormément pour l'envoi de ces trois services presse.


Mon résumé


Enfin délivrés de leur navette, les passagers du vaisseau n°3 foulent la terre d'Alitea pour la première fois. Néanmoins, de nombreux dangers semblent les guetter à l'extérieur : serpents géants, plantes carnivores, eau empoisonnée... Trois mois de marche séparent encore Lélio, Tanaïs et Livia de la colonie, qu'ils espèrent sincèrement atteindre afin de commencer leur nouvelle vie. En parallèle, dans la navette non-officielle, les tensions s'apaisent et permettent à Manoï et Aden d'atteindre à leur tour la planète salvatrice.

ATTENTION SPOILER : à leur arrivée dans la colonie, les deux hommes constatent l'absence du vaisseau n°3. De leur côté, Lélio, Tanaïs et Livia rallient le lieu d'atterrissage, vide de toute autre navette. Se seraient-ils trompés ?


Les points positifs


Le troisième tome de la saga "La dernière navette" se découpe en quarante chapitres numérotés et titrés d'environ sept pages. Comme les deux précédents, il offre une alternance de points de vue et se présente dès lors comme un roman choral.

Ce dernier volume concentre également un grand nombre d'émotions fortes. Entre les décès, les assauts, les blessures et les désillusions, le lecteur ressent un large panel de sentiments et finit par totalement s'attacher aux personnages. J'ai d'ailleurs énormément apprécié retrouver mes quatre protagonistes préférés alors que le dernier chapitre de leur histoire est sur le point de s'écrire.

En outre, en raison de ses nombreuses actions et divers retournements de situation, ce volume obtient largement ma préférence. De fait, j'ai aimé l'activité constante des explorateurs : attaque, escalade, randonnée, sauvetage... La découverte d'animaux et d'insectes totalement inédits m'a aussi beaucoup plu, tout comme les descriptions de ces paysages si contrastés et détaillés, différents des nôtres et pourtant si semblables.

De plus, j'ai été complètement déstabilisée par la fin imaginée par l'auteure. Au départ, j'ai été très déçue de ne pas assister aux retrouvailles comme je les espérais. Cependant, après réflexion, je me réjouis de cette fin originale, inspirée et parfaitement contrôlée ; j'ai même eu les larmes aux yeux en lisant les dernières pages du roman.

Pour terminer, j'ai adoré le rappel des personnages en début d'ouvrage, l'ajout du test ludique et le respect total de la charte graphique.


Les points négatifs


J'ai décelé un grand nombre de coquilles et mon rythme de lecture a parfois été ralenti par les trop nombreuses virgules placées dans les phrases.


La durée de ma lecture


Trois jours.


Ma note


Un final haletant qui tient ses promesses : 4/5.


Informations de publication


2022, Auto-édition, -, 295 pages, ISBN 9-798846-526136.

34 vues0 commentaire