• Shana

SOPHIA JARION - "VIRION"

Dernière mise à jour : 13 oct.


"Elle recula d’un pas, horrifiée. (...) Sa vision se flouta subitement. Sans qu’elle en ait parfaitement conscience, les larmes lui emplirent les yeux et dévalèrent son visage en un flot incontrôlé. Elle s’essuya du revers de sa manche. Elle remarqua enfin les nombreuses mouches qui tournoyaient dans les airs autour du cadavre. Leurs mouvements pourtant aléatoires lui évoquèrent un ballet macabre. Une danse dégoûtante." p.31 (e-book)


Ma découverte de l'auteure


Lorsque j'ai lu le résumé de ce roman sur Simplement Pro, j'ai tout de suite été attirée par l'originalité de l'histoire proposée. En effet, j'adore les scénarios de fin du monde et l'émergence d'un virus inconnu et meurtrier ne pouvait que me plaire. Après avoir vu plusieurs retours enthousiastes sur bookstagram, je me suis lancée à mon tour.

Je tiens à remercier encore une fois Sophia Jarion pour sa confiance et l'envoi de ce livre en service presse. Auteure à suivre, je vous le dis !


Mon résumé


L'étrange décès d'une vétérinaire met au jour l'apparition d'un nouveau virus. Baptisé RALV, ses symptômes s'apparentent fortement à ceux de la rage, mais son temps d'incubation paraît plus long et les traitements habituels restent sans effet.

Le chat responsable de cette première contamination devient la priorité numéro une pour les forces de l'ordre : le neutraliser est primordial pour éviter une épidémie.

Encore hanté par la mort violente de son coéquipier, l'officier de police judiciaire Mickaël Volff remonte sa trace jusqu'à un laboratoire de recherche. S'agit-il d'une erreur de manipulation ou d'une mutation volontaire ?

ATTENTION SPOILER : le RALV a bel et bien été élaboré pour assouvir des pulsions malsaines de vengeance. Mais qui est son créateur ? Et à qui est-il réellement destiné ?


Les points positifs


Après un court prologue riche en suspense, ce livre se découpe en septante-deux chapitres tout aussi brefs et incisifs. De plus, certaines indications temporelles aident le lecteur à suivre l'histoire, comme pour les quelques flashbacks situés avant un épilogue de trois pages. Bien que classique, cette structure m'a beaucoup plu car elle apporte énormément d'élan à un récit complexe mais parfaitement élaboré.

De fait, plusieurs enquêtes composent la trame de ce roman. Le lecteur découvre d'abord la mort de Coline, puis les ossements de Nathan, avant d'être immergé dans le milieu médical grâce à l'implication de Karkinos et aux recherches de Masson. Petit à petit, de révélation en révélation, des liens se tissent entre ces divers éléments pour former un ensemble proprement hallucinant. J'ai été très agréablement surprise par l'inventivité, la précision et la cohérence de l'auteure face à tous ces composants épars. En supplément, elle déroule un vocabulaire scientifique exact mais vulgarisé et maîtrise à la perfection le jargon policier.

En outre, j'ai fortement apprécié les différents personnages et plus particulièrement Coline et Mickaël. L'arrivée de chacun d'entre eux est enrobée de détails personnels et de particularités permettant une distinction claire et aisée. Ils amènent tous leur pierre à l'édifice et, lorsque le piège se referme, ils se retrouvent tous plus ou moins impliqués. Leur vivacité et leur entièreté m'ont réellement marquée.

Pour conclure, je tiens à souligner l'accélération de l'histoire dans les derniers chapitres, la montée en pression trépidante et les révélations finales captivantes de ce thriller.


Les points négatifs


Rien à dire, j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture.


La durée de ma lecture


Quatre jours.


Ma note


Un sacré coup de cœur : 5/5.


Informations de publication


2022, Auto-édition, -,334 pages, ISBN 978-2-9579111-2-7.

132 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout