• Shana

STEPHEN KING - "L'OUTSIDER"

Dernière mise à jour : 21 janv.


"Il n'y avait personne. Il n'y avait jamais eu personne. Personne dans la grange, juste une attelle brisée. Et pas de doigts sur sa nuque en sueur, uniquement le vent. Il regagna son pick-up à grandes enjambées en regardant par-dessus son épaule, une fois, deux fois, trois fois. Il monta à bord, en tressaillant quand une ombre mue par le vent traversa à toute vitesse le rétroviseur, et il mit le contact." p. 377


Ma découverte de l'auteur


Si vous avez lu attentivement la description de mon blog, vous savez certainement que je lis Stephen King grâce à ma maman. Petite, j'étais une grande fan de sa collection. Vers mon adolescence, j'ai commencé ma lecture de thrillers avec "Marche ou crève".

Néanmoins, avec toutes les nouveautés du genre, j'avoue m'être un peu détournée de mes premières amours. En revanche, je sais que je passe toujours un bon moment avec Stephen King.


Mon résumé


Frank Peterson, âgé d'une dizaine d'années, est retrouvé mort dans d'horribles circonstances. Rapidement, les indices pointent vers un coupable : Terry Maitland, coach T., connu et apprécié de toute la ville. De fait, son ADN est répandu sur la scène de crime, plusieurs témoins l'ont vu en compagnie de la victime et, plus tard, couvert de sang.

Malgré son arrestation, coach T. clame son innocence. D'autres preuves le montrent en effet dans une ville lointaine avec ses collègues aux heures présumées du crime.

Alors, comment démêler le vrai du faux ?

ATTENTION SPOILER : coach T. se fait assassiner par le frère de Frank, Oliver, lui-même tué par l'inspecteur en charge de l'enquête. Cela ressemble à la fin de l'histoire, mais en réalité, ce n'est que le commencement... Et si une chose, un "outsider" venu d'ailleurs, avait la capacité de prendre votre apparence ?


Les points positifs


La qualité d'écriture est toujours au rendez-vous avec Stephen King et "L'outsider" ne fait pas exception à la règle : pas de redondances, de coquilles ou de chichis.

Les chapitres sont de longueur moyenne.

De plus, les personnages sont profonds et l'enquête bien détaillée. On ressent réellement de l'empathie pour toutes ces familles brisées par le sort.

Selon moi, le lecteur entre même dans un roman dans le roman. L'histoire démarre avec le meurtre du petit Peterson et le procès de coach T. mais, une fois ce chapitre bouclé, le roman prend une tournure surnaturelle avec la traque de l'outsider.

Soit dit en passant, j'ai beaucoup apprécié retrouver Holly Gibney (alias la meilleure amie de Bill Hodges, personnage principal de "M. Mercedes", "Carnets noirs" et "Fin de ronde"). C'était assez inattendu mais très rafraîchissant.


Les points négatifs


S'il faut vraiment trouver un point négatif, je dirais que le surnaturel apparaît un peu tard dans le roman, qui reste somme toute assez classique. Mais ce serait vraiment chercher la petite bête.


La durée de ma lecture


Six jours.


Ma note


Je vous le recommande vivement : 4.5/5.


Informations de publication


2020, Le Livre de Poche, Imaginaire, 816 pages, ISBN 978-2-253-26062-2.

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout